Le Baccalauréat en questions-réponses

Publié le par François Janvier

Le Baccalauréat en questions-réponses

Déroulement des épreuves

Comment faire si j'oublie ma carte d'identité ?

  • Dans le cas d'une perte ou d'un vol de carte d'identité, vous devrez fournir un récépissé de la déclaration de perte ou de vol faite auprès des services de police ou de gendarmerie, ainsi que tout document officiel avec photographie permettant de justifier votre identité.
  • S'il s'agit d'un simple oubli ponctuel, le candidat peut produire provisoirement d'autres preuves d'identité. Le chef de centre enregistrera l'identité du candidat pour la vérifier a posteriori avec le document officiel que le candidat devra fournir dans les meilleurs délais.

Et si j'arrive en retard à une épreuve ?

  • Lorsque le retard est imputable à un événement indépendant de la volonté du candidat, le chef de centre où se déroulent les épreuves peut, à titre exceptionnel, l'autoriser à composer au plus tard une heure après le début de l'épreuve. Aucun temps supplémentaire ne sera toutefois accordé à ce candidat au-delà de l'heure normale de fin d'épreuve.

Que faire lorsqu'on tombe malade le jour du bac ?

  • Une session de remplacement se déroule tous les ans au mois de septembre. Elle est destinée aux candidats qui n'ont pu passer celle du mois de juin, pour une raison de force majeure (maladie, accident, etc.). Pour pouvoir bénéficier de la session de remplacement, vous devrez adresser à votre rectorat, très rapidement, un courrier accompagné des pièces justificatives (un certificat médical par exemple). Renseignez-vous sans tarder auprès des responsables de votre centre d'examen pour connaître la marche à suivre.

Est-ce possible de tomber sur mon professeur d'espagnol à l'oral du bac ?

  • Le code de l'éducation prévoit que les membres du jury ne peuvent examiner leurs élèves de l'année en cours. Il n'est donc pas possible qu'un candidat soit examiné par son enseignant pour les épreuves dites terminales.

Peut-on choisir sa place dans la salle d’examen ?

  • Non. Une place fixe vous est attribuée pour toute la durée des épreuves écrites. Votre emplacement ainsi que le numéro de votre salle vous sont affichés dans votre centre d’examen.

Ai-je le droit d'écrire au stylo rouge ?

  • Il n'y a aucune règle sur la couleur de l'encre à utiliser dans sa copie mais il est d'usage de "réserver" la couleur rouge au correcteur.

Puis-je utiliser ma calculatrice pendant les épreuves ?

  • Ce point est précisé en en-tête de chaque sujet. Sauf mention contraire, toutes les calculatrices de poche (y compris les calculatrices programmables, alphanumériques ou à écran graphique à condition que leur fonctionnement soit autonome et qu’il ne soit pas fait usage d’imprimante) sont autorisées. Il n’existe pas de restriction concernant la taille des matériels autorisés.

Puis-je sortir de ma salle pour aller aux toilettes ?

  • Les candidats peuvent bien évidemment se rendre aux toilettes mais seulement à l'issue de la première heure de composition et ils n'y sont autorisés qu'un par un et accompagnés d'un surveillant.

Quand puis-je quitter la salle définitivement ?

  • Vous n’êtes pas obligé de rester dans la salle jusqu’à la fin de l’épreuve. Vous êtes autorisé à sortir de la salle d’examen au bout d’une heure d’épreuve, pas avant.

Y a-t-il un détecteur de téléphones portables dans chaque salle d’examen ?

  • Depuis 2013, toutes les académies sont équipées de détecteurs de téléphones portables. Les recteurs sont chargés de répartir les appareils de façon aléatoire dans l’académie et veillent à les faire circuler entre les centres d’examen tout au long des épreuves. Attention, il ne s’agit pas de brouilleurs d’ondes, qui eux sont interdits, sauf cas particuliers.

Puis-je parler à mon voisin pour lui demander un stylo ?

  • Non. Toute communication entre les candidats est interdite pendant les épreuves, il s’agirait d’une fraude.
  • Cette consigne, ainsi que toutes les consignes à respecter et les sanctions encourues en cas de fraude, sont rappelées à tous les candidats sur une affiche dans chaque salle d’examen. Lors de la première épreuve écrite, ces consignes sont également lues aux candidats.

Puis-je garder mon téléphone portable pour lire l’heure ?

  • Non. Tous les appareils non autorisés, et donc les téléphones portables, doivent être impérativement éteints, puis soit rangés dans le sac du candidat, soit remis aux surveillants de salle, qui veilleront à ce que les candidats ne puissent y avoir accès pendant la durée de l’épreuve.

Est-ce que je risque vraiment la prison pour une fraude au bac ?

  • Cela dépend de la gravité de la tentative de fraude. Il existe deux types de sanctions : des sanctions administratives, qui vont du blâme à l’interdiction de s’inscrire dans l’enseignement supérieur pour une durée maximale de 5 ans, et / ou des sanctions pénales, qui prévoient "un emprisonnement de trois ans et à une amende de 9 000 euros ou à l'une de ces peines seulement". Ces sanctions pénales ne concernent que les cas de fraude les plus graves, tels que la divulgation de sujet et la substitution d’identité.

En cas de fraude, est-ce que je pourrai quand même passer mon permis de conduire ?

  • C’est une idée reçue qui a la vie dure : l’interdiction de passer son permis de conduire en cas de fraude est bien une légende urbaine.

Réussite au baccalauréat

Quelle moyenne faut-il obtenir pour être admis ?

  • Les candidats dont la note moyenne est égale ou supérieure à 10/20 obtiennent le bac.
  • Ceux qui ont obtenu une note moyenne inférieure à 8/20 sont ajournés. Ceux qui ont obtenu une moyenne au moins égale à 8/20 passent l'oral de rattrapage.
  1. La mention assez bien est attribuée pour une note moyenne au moins égale à 12/20 et inférieure à 14/20.
  2. La mention bien est attribuée pour une note moyenne au moins égale à 14/20 et inférieure à 16/20.
  3. La mention très bien est attribuée pour une note moyenne au moins égale à 16/20.

Peut-on obtenir plus de 20 de moyenne générale au baccalauréat ?

  • C’est possible, même si c’est assez rare. Pour cela, il faut avoir brillé dans quasiment toutes les disciplines, et avoir obtenu des points supplémentaires grâce aux options facultatives : seuls comptent les points au-dessus de la moyenne ; pour la première option facultative choisie par l’élève, les points au-dessus de la moyenne sont multipliés par deux. Si ce choix porte sur une langue ancienne (latin ou grec) les points au-dessus de la moyenne sont multipliés par trois.

Quel est le pourcentage de bacs avec mentions ?

  • Depuis plusieurs années, le pourcentage des bacheliers avec mention a beaucoup augmenté. En 15 ans, le pourcentage de bacheliers généraux avec mention est passé d’un peu moins du tiers à plus de la moitié.
  • Lors du bac 2013 :
  1. 13 % des candidats ont eu moins de 10 et sont donc refusés
  2. 43 % des candidats ont eu entre 10 et 12
  3. 26 % des candidats ont eu entre 12 et 14
  4. 12 % des candidats ont eu entre 14 et 16
  5. 6 % des candidats ont eu plus de 16
  • En ce qui concerne le baccalauréat général, 54% des candidats ont été reçus avec une mention, dont 10,5 % avec mention très bien. Si l’on rapporte ces chiffres à une génération, sachant que 37,7 % environ d’une génération obtient le baccalauréat général, cela veut dire qu’un peu moins de 4 % d’une génération obtient un baccalauréat général avec plus de 16 de moyenne générale.

Ai-je plus de chances d’obtenir une mention en prenant une option facultative ?

  • Oui, les options facultatives permettent de gagner des points supplémentaires, grâce à un travail supplémentaire. De plus, ces options permettent de valoriser des connaissances ou des compétences parfois acquises en dehors du lycée (comme par exemple une langue maternelle autre que le français).
  • Aujourd’hui, la moitié des candidats au bac général ne choisit aucune option facultative.

Source

Textes de référence

Publié dans Baccalauréat

Commenter cet article