La théorie de Wegener, histoire d'un modèle

Publié le par François Janvier

La dérive des continents de Wegener bouleverse la vision de la Terre : elle défend l'idée essentielle du mobilisme et explique que les continents se cassent, dérivent sur des milliers de kilomètres, et entrent en collision. Dans quelles conditions a-t-elle pu être proposée et pourquoi a-t-elle été écartée ?

Série de 4 articles écrits par Vincent Deparis et/ou Pierre Thomas et consacrés à l'histoire de la tectonique des plaques  : 

La dérive des continents de Wegener

La découverte de la convection mantellique

Histoire de la théorie de la tectonique des plaques 

La tectonique des plaques de 1970 à 2011.

 

De la dérive des continents à la tectonique des plaques

Philippe Lesur, enseignant en classe préparatoire au lycée Lakanal de Sceaux, nous présente l'évolution des idées sur la mobilité des continents à la surface de la Terre. Tout d'abord, il fait le point sur les observations et les idées avant la publication des premiers écrits de Wegener (1912). Ensuite, les observations et la théorie de la dérive des continents sont présentés : faits, déductions, mise en évidence de la nécessité de mouvement, tentatives d'explication. Puis, après l'oubli de cette théorie, arrivent de nouvelles observations, de nouvelles découvertes, qui aboutissent à l'élaboration de la tectonique des plaques dans les années 1960, première mouture qui replace les faits dans un cadre explicatif cohérent et qui évoluera ensuite grâce aux améliorations techniques des moyens d'observation.

Publié dans Première S

Commenter cet article